Peinture, dessin ou bien encore art numérique, je fabrique tout « à la main », que ce soit à l’aide de pinceaux, de crayons ou bien d’une tablette graphique reliée à l’ordinateur. J’utilise les contraintes et les qualités de ces outils selon mes envies et recherches, avec en fil conducteur une double gestuelle : j’étale et je trace, en soulignant les formes que je devine dans le brouhaha des tâches. Via la surface à réfléchir, les techniques avec lesquelles je joue se répondent et se complètent en faisant varier au cours du temps la nature-même de ce que je produis.
 
Mi-abstraits / mi-figuratifs, mes tableaux parlent et transcrivent des ressentis par la couleur ; des personnages par la ligne. L’être humain est un sujet omniprésent dans mon travail : plus ou moins identifiable, il navigue souvent parmi des fonds abstraits plus sauvages, instinctifs.
 
Il n’y a pas de modèle à reproduire ou bien à traduire : les visages sont inventés, les corps se transforment, s’étirent, deviennent malléables et composites pour s’entremêler aux autres formes entrevues au gré du regard.
 
Je conçois mes images comme un jeu, dont la partie visible n’est que le résultat d’un processus de création. Avec toujours ce désir de faire émerger chez l’autre des associations d’images, des émotions, des histoires à s’approprier, du plaisir à contempler…
 
EMPREINTES DIGITALES
 
Les tirages se font en série limitée à 12 pièces tous formats et supports confondus, chaque exemplaire étant numéroté, signé et complété par un certificat d’authenticité. Chaque œuvre numérique est imprimée sur plexiglas en 1m x 1m sous forme de pièce unique. 
Découvrez l’analyse d’une œuvre numérique d’Amandine Le Du – ACIDE GALACTIQUE – en cliquant ICI
 
 
LA NAISSANCE DE CIRCÉ